Permaculture

Yves Joignant répond aux questionnements de I.C.Art quant à l'évolution de son site en organisant un Cours de Conception en Permaculture (CCP). Une trentaine de personnes participent et sont encadrées par Yves Joignant, Benjamin Burnley et Pierre-Yves Petit.

Tout le site de l’association est habité, même la salle de classe de l’école du village accueille les cours quotidiens ! Ceux ci sont ponctués de découvertes et de chantiers sur le terrain, mais aussi de visites chez des producteurs locaux. Les stagiaires travaillent sur leur projet particulier mais décident de réaliser des travaux pratiques sur le terrain et les bâtiments de I.C.Art.

A la fin des 2 semaines de cours, un dossier complet avec des propositions prenant en compte toutes les spécificités de l’association (accueil, pédagogie, production de légumes, de fruits, …) est élaboré et présenté.

Pour I.C.Art, cela représente une nouvelle énergie, un projet qui donne d’énormes perspectives, en terme de rencontres humaines mais aussi en terme de réalisations nouvelles et de projets prenant en compte l’ensemble humain, animal, nature.

Les conditions :

Accueil de I.C.Art : mise à disposition du site entier et de ses bâtiments, location de la cabane et de la roulotte, lien avec les producteurs locaux, communication extérieure (presse locale), participation rémunérée de 2 personnes de l'association à la préparation des repas.

Yves Joignant, l'Escargotier : organisation des 2 semaines de cours, inscriptions des stagiaires et accueil, emploi des intervenants et de 2 personnes pour la conception et la préparation des repas (les stagiaires participaient par groupe).

permaculture,projet par secteur,dessins.pdf

En cliquant sur la couverture du dossier, vous pourrez découvrir les croquis des propositions d'aménagement.

Dès Novembre 2018, un premier travail sur l'eau voit la création de 1 baissière et d'une nouvelle mare pour récupérer et stocker l'eau de ruissellement du terrain.

Le verger est agrandi, 4 baissières sont créées et des fruitiers sont plantés sur les buttes.

Une baissière pour quoi faire ? Le terrain pentu du verger favorise le ruissellement de l'eau vers la rivière. Les baissières limitent ce ruissellement en stockant l'eau dans le fossé, ce qui assure un apport continu en eau aux racines des arbres et arbustes plantés sur la butte.

mise à niveau avec le compas égyptien

la courbe des baissières suit le niveau du terrain

un peu de mécanique pour créer les baissières et la mare !

l'eau est retenue dans les fossés

couverture végétale sur les buttes

plantations de fruitiers

petits fruits et légumes perpétuels


l'eau est retenue dans les fossés

création d'une nouvelle mare

Yves Joignant

vue générale du nouvel aménagement